vendredi 31 août 2007

Et puis quoi encore ?

On n'est jamais vraiment certain des intentions des gens, mais si c'était pour lire de la bédé scannée que celui-ci est venu, il faut bien reconnaître qu'il est mal tombé.
Promouvoir une oeuvre qui me plaît, oui, surtout si elle est faite par quelqu'un que je connais.
La distribuer sous le manteau, pas question. Il y a des gens qui essaient d'en vivre.



J'ai failli croiser avec une dénonce, mais il fait un peu trop frais en se moment pour qu'on ait envie de se balader kunu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire