dimanche 26 octobre 2014

Compte à rebours pour un NaNoWriMo

Ça commence samedi prochain, le monde entier est dans les starting-blocks, et... moi aussi.
Je ne pense pas que ma participation au NaNoWriMo surprenne grand monde, cela dit, parce que j'ai déjà derrière la cravate huit mois de novembre et un mois d'août consacrés au célèbre défi d'écriture, tous réussis.


Le principe ? Il est très simple.
Il faut avancer de 50000 mots sur un roman inédit, entre le 1er et le 30 novembre. Aucune autre règle.

vendredi 24 octobre 2014

Parce qu'un Wordle, ça faisait longtemps

C'est le retour des Trucs à la con !
Ces derniers jours, j'ai fait de menues retouches sur les aventures d'Ana l'Étoilée, pour lesquelles je vois se dessiner une méta-intrigue fort sympathique (à mon goût, du moins).
 
Alors, plouf, comme ça, j'ai eu envie de passer les deux textes existants dans Wordle.
 
Tome 1 : L'ours et la colombe
 
 
Tome 2 : Piste d'enfer
 
 
On peut cliquer pour agrandir, comme d'habitude.
Si je continue sur ma lancée:
  • le tome 3 se passera à Cardiff et s'intitulera Cauchemar-sur-Severn
  • le tome 4 se passera à Paris et s'intitulera Au-delà des lumières
Enfin, ça, ça reste de la grosse projection. Je ne suis pas encore certaine, d'une part qu'on me demandera de les écrire, et d'autre part, de leur contenu exact. Mais j'ai un Victor sous le coude, un personnage intéressant à la fois pour moi et pour le lectorat-type, et j'aimerais bien avoir l'occasion de le faire intervenir.

mardi 21 octobre 2014

L'épopée du dimanche

Être raisonnable, c'est bien. Mais parfois, juste de temps en temps, il faut aussi savoir ne pas l'être.
Voilà comment, dimanche dernier, en pleine grève des trains allemands, j'ai pris mon fils sous le bras et entamé un long périple jusqu'à Nuremberg, juste pour un concert. C'est le genre d'épopée que l'on entreprend à vingt ans.
Je suis trop vieille pour ces conneries, mais je l'ai fait quand même.


Les Poets of the Fall, virtuellement inconnus en France, ont pourtant une belle notoriété dans leur pays, la Finlande. Je les ai découverts par les hasards du Net il y a deux ans et demi, juste après la sortie de leur cinquième album. Leur sixième, Jealous Gods, est sorti le mois dernier. Si vous me demandez mon avis, c'est une merveille.
Comme ce n'est pas demain la veille qu'on les verra dans notre beau pays aux fromages odorants, j'ai retenu l'option allemande. C'était avant de savoir qu'ils se rendraient également à Londres, sinon ce n'est pas drôle, mais bon. J'ai traversé la moitié de l'Europe pour eux.

mercredi 15 octobre 2014

Macarena macabre

Chroniques des jeux de rôles :
Comment rendre une danse macabre moins flippante ? Il suffit de changer un peu la chorégraphie.


Pour la petite histoire, si tout le groupe s'était fait prendre, nous étions cuits-cuits, les amis. Heureusement, il restait deux personnes sur six en état de résister à l'emprise du spectre.