mercredi 3 octobre 2007

Zoologie fanzinesque

Le margouillat est un petit lézard insectivore rose, légèrement translucide, qui s'est remarquablement intégré dans les maisons des zones tropicales qu'il habite. Il y chasse à l'affût, généralement dans un coin du plafond, immobile jusqu'au moment où passe une vilaine bestiole. Et là, paf! Il jaillit, vif comme l'éclair, et gobe l'indésirable.
On le remarquerait à peine s'il ne poussait pas de temps à autre son cri caractéristique...

C'est un peu par hasard et beaucoup par chance que j'ai découvert le blog de Li-An, un des rares dessinateurs de BD qui m'aient fait penser, même étant gaminette, "ça n'a l'air de rien quand on regarde rapido, mais je pourrais passer ma vie à essayer de faire pareil que je n'y arriverais pas" (rappelons que gaminette, je me prenais pour un génie du dessin). En un mot comme en cent, j'adore son trait. En un dessin, ce monsieur raconte toute une histoire.

Il se trouve que Li-An a participé à la grande aventure du Cri du Margouillat, mythique fanzine de BD réunionnais où s'est notamment illustré (haha) un certain Tehem, pour ne parler que du plus connu du grand public. Des années après, entre plein d'autres choses, il (Li-An, pas Tehem) a entrepris de mettre ses archives en ligne sur son blog. Hé ben même moi qui suis encore plus ou moins dans la fleur de l'âge, ça ne m'a pas rajeunie.

Donc voilà, Li-An est dans mes liens permanents, et moi, je vais aller dire bonjour aux margouillats du plafond de ma maman dans une semaine.
J'ai hâte.

3 commentaires:

  1. Je me demande si le margouillat produit le même effet que la madeleine si on le trempe dans l'infusion :D

    Welf, souvenirs tout ça

    RépondreSupprimer
  2. Là j'en reste baba... C'est très gentil ce que vous dites mais, malheureusement, je ne pense pas dessiner si bien que ça (même si je fais des progrès :-)).

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas tant une question de "bien dessiner" d'un point de vue technique, que de véhiculer quelque chose par le biais du dessin. Et au niveau du petit quelque chose en plus qui fait le ressenti, pardonnez-moi de vous contredire, m'sieur Li-An, mais vous êtes un grand monsieur.

    Et puis quelqu'un capable de faire des strips sur des chansons d'Hubert Hess mérite le respect éternel.

    RépondreSupprimer