vendredi 16 novembre 2007

Carnet de voyage (8)

Jour 11

Nous nous offrons une visite du parc zoologique de Casela, à visée plutôt ornithologique mais qui héberge aussi des animaux plus gros que les petits zoziaux qui représentent l'essentiel des pensionnaires.
Le matin, un petit coucou aux tortues géantes...

Avant d'enchaîner sur le tour des volières. Beaucoup de perroquets et de perruches, mais aussi des canards, pigeons et faisans d'espèces qu'on n'a pas forcément l'habitude de voir dans notre vieille France.
Notamment le pigeon australien dit "coeur saignant" pour des raisons assez évidentes:


L'après-midi, après un déjeuner léger au restaurant du parc, nous participons à un mini safari en quad, le rendez-vous des animaux en semi-liberté et de la poussière en liberté totale...

Passage au lavabo obligatoire à la sortie.

A la boutique avant de partir, joie, je m'achète un sari! (insérez ici des petits coeurs partout)

Petit plouf dans la piscine de l'hôtel pour marquer le coup, et cruelle désillusion: comme elle n'est pas chauffée, ben, elle est froide!

Le soir, on nous offre un repas en amoureux sur la plage, qui manque de tourner au drame parce qu'un vent frais a cru bon de se lever sur la côte et que pendant toute la première demi-heure, on se les gèle sévère.
Heureusement, ça se calme ensuite, et nous avons droit au gâteau chocolat-banane à déguster à deux, super bon en plus.


Jour 12
C'est l'heure de tout remballer. Chambre rendue à 11 heures tapantes, un tour de pédalo sur le lagon en attendant la voiture qui doit nous ramener à l'aéroport, puis attente interminable pour repasser devant un douanier, vol d'un confort discutable jusqu'à la Réunion, la joie de constater que la Corniche n'est pas fermée, et les retrouvailles avec Poussin qui est ravi de nous revoir.

(suite et fin au chapitre 9)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire