jeudi 13 décembre 2007

Obsession textuelle

C'est au moment où Terry Pratchett, un de mes écrivains fétiches, annonce qu'il est atteint d'une forme rare de la maladie d'Alzheimer et ne pourra sans doute plus écrire qu'une poignée de bouquins avant de devoir mettre un terme à sa carrière, que de mon côté, je suis prise d'une furieuse envie d'écrire des trucs.
Je pense même savoir d'où ça me vient.



Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer...
De mon état ou de celui de Pratchett?
Les deux, mon général.
On pourrait en douter concernant le vrai écrivain des deux, mais il a réussi à annoncer le truc sur un ton qui m'a fait sourire, et du coup, à me faire douter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire