jeudi 7 février 2008

Sloth

Extension de la note précédente : pourquoi est-ce que je me sens proche d'un écrivain feignasse ?
La réponse tient en deux mots : "écrivain" et "feignasse".

C'est que j'ai un des postes les plus importants du clergé de Dlul, l'air de rien, et que ça me confère un pouvoir... parfois discutable.
Clioquez sur la vignette pour comprendre pourquoi.



Dlul gives me the strength to sleep my foes away...

2 commentaires:

  1. Ad majorem Dluli gloriam

    En même temps si j'etais le chevalier je partirais en courant. Ya rien de plus agressif qu'une feignasse qu'on reveille soudainement.

    RépondreSupprimer
  2. je proteste en tant que feignasse: etre agressif est fatiguant, et une feignasse proscrit les activites fatiguantes!

    RépondreSupprimer