mardi 22 avril 2008

La tête et les palmes

La première fois que j'ai rencontré ce monsieur, c'était en 1991. Il avait des palmes aux pieds, une bouteille de plongée sur le dos et déjà un début de calvitie. J'avais moi aussi des palmes et une bouteille, mais tous mes cheveux.
Quelque temps plus tard, c'est dans une salle de classe du lycée Évariste de Parny qu'il a tenté de nous transmettre sa passion pour les fonds marins.

En 2008, une Googlerie m'a donné envie de voir ce qu'il était devenu. J'ai donc appris qu'il n'enseignait plus au lycée, mais qu'il était un spécialiste reconnu de l'océanographie, et le consultant de référence pour toute personne s'intéressant aux problèmes des récifs coralliens à la Réunion.



Alors merci, monsieur Troadec. Non seulement vous m'avez appris plein de choses, mais en me replongeant dans mon passé aujourd'hui, j'ai réussi à évacuer un peu les soucis du présent, et Dlul sait que j'en ai en ce moment.

1 commentaire:

  1. C'est toujours rigolo de taper le nom de quelqu'un dans Google et de trouver un peu de ce qu'il/elle est devenu/e, je fais pas mal ça, aussi...
    *L'espionnage et la nostalgie pour les nuls*

    RépondreSupprimer