jeudi 22 mai 2008

Le festival de cons

Dans la série "mais c'est quoi ces gros cons", ce n'est pas du côté du festival de Cannes qu'il fallait regarder aujourd'hui, mais plutôt à mon bureau.
Je ne sais pas si c'est la grève des transports qui échauffait les esprits au point de faire passer les cerveaux en mode sans échec (et donc sans réflexion), mais on a vu déferler une avalanche de stupidité et d'humour pas drôle à faire pâlir d'envie les folles soirées de la Croisette.
Du coup, je sors ma première dénonce depuis quatre mois et demi.

Attention, le principe de la dénonce kunu veut qu'il y ait de la nudité soft dans le dessin.
Maintenant que vous le savez, ne cliquez que si vous êtes prêt à voir des p'tits bouts de seins.

1 commentaire: