jeudi 29 mai 2008

Nours m'a forcée (2)

Ce qui est amusant, quand on range des vieilles archives, c'est qu'on y retrouve des dessins qu'on avait oubliés, et que c'est comme de revoir un vieil ami qu'on avait perdu de vue. D'un coup, on se souvient de l'avoir fait, on s'étonne de le trouver vaguement différent du souvenir enfoui qu'on en avait.
Et puis parfois, pas du tout. On a beau reconnaître le trait comme étant le sien, la vue du truc ne réveille pas la moindre lueur de réminiscence.

C'est ce qui est arrivé avec ces deux dessins, qu'on peut dater approximativement de 2002.

Ces deux-là, je les ai reconnus tout de suite, même si je pense que je ne leur donnerais pas la même tronche si c'était à refaire.

Ce sont des personnages à moi, Prince et Myosotis pour les initiés.

Cette demoiselle, en revanche, m'a donné du fil à retordre : qui diable avais-je tenté de représenter ?

En fait, c'est un fanart de Door, l'héroïne de Neverwhere de Neil Gaiman.

1 commentaire:

  1. C'est marrant, ce n'est pas du tout comme ça que j'imaginais Door, mais je l'ai reconnue tout de suite quand même.

    RépondreSupprimer