jeudi 10 juillet 2008

Yvette

Yvette préfère qu'on l'appelle Yûme, parce que c'est trop la louze, à son âge, de se trimballer un prénom de vieille.
Yvette est goth pour emmerder papa, sauf que depuis que son père déjoue des complots intergalactiques, il se fiche pas mal de tout ça et tique à peine quand il la surprend en tenue légère devant sa webcam.
Yvette aimerait bien dire merde aux adultes, mais voilà qu'un alien la menace et qu'elle est bien obligée d'aller chercher son héros de papa pour qu'il lui épargne un sort qu'elle imagine digne d'une héroïne de Carmelo Gozzo.

Bref, Yvette, c'est l'exemple type du personnage plâtré en totale impro en moins de dix minutes, juste pour la déconne, et qu'on se dit après coup qu'on aimerait bien reprendre, mais sérieusement, cette fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire