samedi 1 novembre 2008

NaNoWriMo, c'est parti !

Hé non, je n'étais pas là hier soir pour raconter qu'on avait tenté de me tuer au bureau et que je ne m'en étais sortie que par miracle, avec en guise de consolation un bouquet de fleurs offert par la maîtrise d'ouvrage. Sauf que je ne suis pas très fan de fleurs coupées. Enfin, c'est gentil quand même.

Je suis donc en congé maternité (oué), et j'ai commencé tout à l'heure à rédiger un peu de mauvaise prose dans le cadre du NaNoWriMo (re-oué). C'est difficile de réfréner ses envies de revenir sur ce qu'on vient d'écrire pour l'améliorer. Mais je crois que je commence à prendre le pli. Il faut juste que je m'y remette un petit peu dans l'après-midi et j'aurai fait sans trop de difficultés mon quota de mots de la journée.
J'espère que la petite image sur la gauche se mettra bien à jour pour tenir compte de ma progression tout au long du mois de novembre.

Pour des raisons que l'on comprendra si on est gentil (et zut si on ne l'est pas), le rythme de cinq notes par semaine ne sera pas garanti jusqu'à ce que j'aie relevé le défi.

3 commentaires:

  1. Bonne chance !
    Même si je trouve que c'est triché de faire un gosse rien que pour avoir les congé permettant de se lancer là dedans...

    Personnellement et encore une fois, je n'aurais pas le temps de participer cette année (ils peuvent pas faire ça un mois où le web est bien mort et où les clients n'ont pas d'idées géniales ? Quoi ? ça n'existe pas ?)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai fait avec succès en 2006 et 2007 sans avoir de congés pour ça, alors hein...
    Bon, n'empêche, être à la maison, même si ça fait beaucoup de tentations de s'occuper d'autre chose que du fichier Word, ça donne quand même plein de temps libre.

    RépondreSupprimer
  3. en es déjà à ton 3è NaNo ? chapeau! je viens de débuter mon premier, et si ça avance pas mal pour le moment , j'ai un peu peur de griller trop vite toutes mes cartouches et de tomber en panne avant la fin du mois ...
    Quoi qu'il en soit félicitation pour l'événement à venir, et bon courage :)

    RépondreSupprimer