mardi 15 septembre 2009

L'attaque de la fondue tueuse

Et voilà, à force d'en parler, il a fallu qu'un petit malin la fasse. C'est bon, vous êtes contents ?

On attend le tardigrade, maintenant.

3 commentaires:

  1. C'est... c'est... c'est même pas moi ! Promis.
    Mais c'est surement quand même ma faute, à force de faire allusion à cette perversion si...euh...fréquente.

    RépondreSupprimer
  2. Cela deviens un sujet récurrent. La fondue chaude est beaucoup plus sensuel que les goutes de cire. XD

    RépondreSupprimer
  3. xD Google t'inspire dis-donc !
    Pour notre plus grand bonheur à tous, je crois !

    RépondreSupprimer