mardi 1 septembre 2009

Russians love their rule 34 too

C'est la rentrée, les googleries sont de retour !
À mon grand soulagement vis-à-vis de la nature humaine, il semble que personne n'ait pour fantasme de se faire violer avec un caquelon. Tant mieux pour les fondues à venir.

3 commentaires:

  1. Cela ne saurait tarder... Cette note ressort déjà première sur Google avec la recherche "violer avec un caquelon".

    Sinon, encore une googlerie qui me donne foi en l'humanité.

    Tiens, toi aussi as-tu des googleries de gens qui cherche des googleries via google (si, cette phrase à un sens).

    Sinon, pour comme ta note "cherche googlerie désespérément" m'a rapporté un visiteur, voici une aide pour les futures : littérature érotique collégiennes écolières.

    Voilà. Cela devrait t'apporter quelques visites de pervers lolicon.
    Qui sait, ça fera peut être de la pub au fanzine épicé (même si c'est pas le même public).

    RépondreSupprimer
  2. Le caquelon est bien resté coller on dirais. Vivement la gratinée au nutella.^^

    Et si on rajoutais une couche,le fétichisme gériatrique avec des fèves au beurre.

    RépondreSupprimer
  3. Le Grand Cthulhu / Psychopompos11 septembre 2009 à 11:51

    J'adore le dessin. Na Rodinu !
    Pour les amateurs de fétichismes bizarres, je signale que pour l'instant "violée par un tardigrade" / "raped by a tardigrada" sont complètement inédits. Si vous cherchez à tout prix l'originalité, c'est une piste intéressante à creuser...

    RépondreSupprimer