vendredi 12 mars 2010

Crobard time : Nolwenn

Je n'ai jamais autant bossé que depuis que je suis à temps partiel. Aujourd'hui, par exemple, réunions à rallonge toute la journée.
Quand j'ai commencé à avoir des visions d'Horatio Caine lors de la démo de l'onglet "espace expert", j'ai lâché l'affaire et crobardé rapidement au Bic le portrait d'un personnage de la nouvelle dont j'essaie en ce moment de définir l'intrigue.

Pour faire court, son prénom est Nolwenn mais son nom n'est pas Leroy, elle est responsable d'une unité d'enquêteurs de choc, passionnée par les exoplanètes, et je me suis un peu trop lâchée sur les cheveux : elle en a une épaisseur plus raisonnable, normalement.


Taille réelle, pas besoin de cliquer.

Pourquoi c'est-y donc qu'elle pense en anglais ?
Avant tout parce que la phrase m'est venue dans cette langue. Mais j'ai moyen de me raccrocher aux branches et de le justifier par rapport à sa fiche de personnage, donc je n'ai pas cherché à traduire en français : dans ma tête, tout est cohérent.

Enfin, comme dit Pierpoljak, "j'me comprends moi-même". C'est déjà ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire