lundi 24 mai 2010

Kyla et moi (retour des Fééries 1)

La première chose qui compte au sujet des Fééries, c'est que j'ai bien fait de passer chez le médecin la veille au soir : le toubib m'a diagnostiqué une otite encore en formation, mais qui s'annonçait sévère.
Tu m'étonnes : des otites, j'en fais rarement, mais la dernière était bilatérale, purulente et surtout douloureuse à n'en plus dormir la nuit, sauf par tranches de deux heures quand j'étais trop fatiguée et surtout complètement shootée.

Bref, sans mes antibiotiques, j'aurais probablement douillé ma race tout le week-end.
Au lieu de ça, je me suis contentée d'être à moitié assommée par la chaleur et le manque de sommeil. C'est déjà plus acceptable.

La triple casquette d'exposant, de MJ et d'auteur aura été très valorisante, d'autant qu'elle s'accompagnait d'un badge "VIP" qui me permettait d'aller partout tout le temps et même de manger gratos. Néanmoins, l'inconvénient dans ces cas-là, c'est qu'on finit par se sentir coupable de ne pas être assez sur son stand, pas assez à la table des dédicaces, et pas assez non plus à la table de jeu.
Bref, le multi-casquettes, c'est à réserver aux vrais guerriers. Pas aux feignasses comme moi.

Au jeu des échanges de dédicaces, j'ai quand même gagné ceci, que j'aime beaucoup : la page de garde de mon tome 4 de la Tour de Kyla. Zaz, le scénariste, signe en premier et donne un thème au Fab, le dessinateur, qui le met ensuite en images.

La signature de Zaz s'est retrouvée hors du champ du scanner, désolée.

Pour résumer très vite, les Fééries, c'était petit, relativement confidentiel (un millier de visiteurs environ), mais finalement très chouette. J'espère revenir l'an prochain.
Plus de détails dans une prochaine note. Je me pied-au-culte pour raconter tout ça très vite !

3 commentaires:

  1. En tout cas, ça avait l'air bien :)

    RépondreSupprimer
  2. 1 millier de visiteurs, un évènement confidentiel ??? Certes, il y a plus...intime (certains concerts de free jazz ou de musique improvisée auxquels je vais), mais 1 millier de visiteurs sur 2 jours, ça n'est pas exactement mon idée de "confidentiel".

    Enfin, toute est une affaire d'échelle et, surtout, d'habitude, je suppose. Par exemple, je me demande combien de visiteurs par jour le festival de BD de Solliès-Ville qui, pourtant, accueille aussi bien P'tiluc ou Margerin que Art Spiegelman ou Charles Burns.

    RépondreSupprimer
  3. Disons qu'on est au bas d'une échelle de tailles de conventions qui culmine avec les 140 000 visiteurs attendus cette année sur 4 jours de Japan Expo.

    Même en comptant que l'espace n'était pas très grand, on était vraiment loin de la saturation. Cela dit, ça donnait un petit côté cosy à l'ensemble, c'était agréable.

    RépondreSupprimer