mercredi 12 mai 2010

Montrer ses fesses au bouc

Paradoxe du moment : alors que les outils de flicage et la politique de "confidentialité" de Facebook soulèvent l'indignation d'une frange non négligeable d'internautes (voir ici, par exemple, ou bien ce coup de gueule très documenté chez Koztoujours), bref, alors que les geeks et assimilés se méfient de plus en plus d'un système qui les met en confiance pour mieux revendre l'enregistrement minutieux de leurs faits et gestes...
Nours a créé un compte Fessebouc. Sous pseudonyme. À ma demande (le pseudo, pas l'inscription).

Le fait est que les forums de discussion se sont vidés ces deux dernières années. Quand je marche dans POC, j'entends le son de mes pas qui résonne dans les couloirs déserts. Quand je passe un peu partout, en général, j'ai vite fait le tour des nouveaux messages. Du côté des blogs, c'est un peu moins la débandade, mais j'en vois pas mal qui tournent au ralenti, et Sissi vient de fermer.
Vu que j'ai parfois de menus soucis avec mon mail habituel (bloqué de temps en temps par les serveurs Hotmail, par exemple), je me rends bien compte qu'il y a des gens avec lesquels, de fait, nous ne sommes plus en contact. Il ne reste que deux moyens de les joindre :
1- Passer un coup de fil. Le problème, c'est que le téléphone n'est pas du tout mon ami (Nours pense que c'est pathologique, je suis d'accord, mais je n'ai pas envie de me soigner). Je pense sincèrement que sans Internet, je n'aurais pas de vie sociale.
ou
2- Les contacter via Facebook.

Parce qu'il est là, le problème : à côté de la cohorte d'anti-bouc et de boucosceptiques, dont je suis, il y a toute cette foule de gens qui y sont, sur Fessebouc, et qui ne sont plus que là ou presque, parce qu'effectivement, ce site fait tout sauf la lessive. Si on leur agite le spectre du "bouton j'aime qui flique vos habitudes internautiques", rares sont ceux qui s'en offusqueront. Ils diront le plus souvent qu'ils assument leur vie, d'ailleurs moi aussi j'assume la mienne...
... excusez-moi, Poussinette tente de subtiliser le sac poubelle de la cuisine pour l'amener dans sa chambre.
Oui, bref, moi aussi, j'assume crânement ma fréquentation assidue du forum BDTrash et mon temps perdu à entretenir une archère sur le jeu de Shakes & Fidget. Pas de souci. Il n'empêche que sur le principe, ce n'est pas parce que je gère mon budget en bonne mère de famille que j'apprécierais qu'une société tierce gagne de l'argent en monnayant sans mon accord des bouts de mes relevés de compte.
Cela dit, pas besoin d'être sur Facebook pour ça : quand je désactive Adblock, je me rends compte qu'on me propose un peu partout des pubs personnalisées remarquablement en phase avec ce que j'aime (jusqu'à l'absurde, puisqu'on a cherché à me vendre mon propre bouquin). Donc si on veut éviter à tout prix qu'une entreprise exploite nos habitudes d'internaute, la seule chose à faire, c'est de jeter nos ordinateurs du haut d'une falaise.

Et donc, Nours a son compte Facebook. Ça permet de rester en contact avec certains amis et de voir les photos de la famille (qui ne les mettent que là, merci à eux).
Au moment même où l'entreprise commence à ne plus être en odeur de sainteté.

Ça me fait penser que j'ai créé ce blog à peu près au moment où la mode des blogs retombait, tiens. Sacrés nous. Toujours un métro de retard.

8 commentaires:

  1. Ton livre dans les pubs d'Internet ? Mais c'est le début de la gloire dis-moi ! (ou pas. En tout cas, je devrais plus souvent acheter sur Internet, ça augmente la qualité des pubs)

    Ah, et vu le titre, ça valait une dénonce kunu.

    RépondreSupprimer
  2. La question est d'accepter ou non d'être uniquement considéré comme une machine à acheter et d'être fliqué dans un monde qui ne va pas forcément vers plus de liberté individuelle.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai toujours pas de compte de fessage de bouc.
    Et je dois avouer que j'en subis des inconvénient : impossibilité de consulter des photos d'amis, de me tenir au courant des dernières rumeurs/événements, pression patronale (oui, oui) pour rejoindre les groupes à buzz créer par la boite...
    La tentation est grande de rejoindre le troupeau béguètant.
    Je ne désactive pas les publicités, mais j'ai par contre une navigation éclectique, ce qui amène parfois quelques bizarrerie (pub pour aimant géant, pour chat 100% lesbiennes, thalassothérapies, ...). Mais c'est sacrément efficace : il m'a suffit de faire quelques recherche google pour dénicher un hotel à un prix décent (epic fail d'ailleurs) pour mes vacances pour avoir pendant une bonne quinzaine, des pub ciblées hôtel et voyage.

    Quant à mon blog, vu qu'il ne se passe strictement rien d'intéressant dans ma vie (métro-boulot-jeuxvidéos-dodo), il est pour l'instant en sommeil.

    Sinon, archère Gnome de niveau 28 nommée Thiki en univers 1 et magicienne Elfe Noire niveau 19 sur l'univers 2. Même pas honte !

    RépondreSupprimer
  4. Le Grand Cthulhu14 mai 2010 à 16:04

    Mais tu n'as pas le choix. Tout le monde finit par y venir.
    Rejoinnnnnnns-nouuuuuuuuuuuuus ! Cervoooooooooooooooo !

    Blague à part, FB j'ai longtemps été réticent (pour des raisons paranos en partie) mais quand on adore utiliser des outils utiles à des fins inutiles, c'est très sympa. ^^

    En tout cas, si tu n'as pas de compte Facebook alors tu as 6 homonymes qui en ont un. :D

    RépondreSupprimer
  5. Hé bé j'ai six homonymes qui en ont un.
    Si.
    Même que je suis la première à m'étonner d'un tel nombre.

    GaHell, on se fait un p'tit duel ?

    RépondreSupprimer
  6. J'ai aussi des homonymes sur FB et tous les réseaux sociaux existants. J'ai fini par céder à l'appel de la sirène FB, sous pseudo, franchement ce n'est pas si extraordinaire. La plupart des gens ont tout plein de contact mais pas le temps de garder un oeil dessus ^^

    RépondreSupprimer
  7. (oups, j'aurais dû me relire, "contacts", au pluriel)

    RépondreSupprimer
  8. en reglant bien les parametres de securite on peut deja eviter que n'importe qui voit son profil, pis les pubs suffit de pas les regarder, non (je sais meme pas si les pubs sur les pages ou je navigue me ciblent ou pas...)?
    et en tant que refractaire au telephone aussi, facebook c'est bien pour prendre des nouvelles des amis...

    RépondreSupprimer