dimanche 9 mai 2010

Pissenlit ?

En commentaire à cette note du blog de PITRe, Monseigneur a écrit ceci :
AHHHHHHHH ! L’éternel pissenlit, à croire qu’il figure dans les exercices obligatoires de chaque photographe.
Alors j'ai essayé.

Mais je ne sais pas si j'ai bien compris l'énoncé de l'exercice... *sifflote*

3 commentaires:

  1. Ohhh, voici une jolie tentation ou je ne m'y connais pas, voire une provocation. Et c'est bien connu, l'ours réagit TOUJOURS aux provocations, surtout au sortir des hivers rudes !
    C'est très bien ma petite Oph, il est mignon tout plein votre pissenlit herbeux, faudra juste qu'il grandisse un peu ! Curieusement, il me rappelle la musaraigne que vous aviez perdu tantôt dans les mêmes circonstances. Dites-moi, vous y vivez des aventures palpitantes dans votre pelouse ; c'est Oph et les Minimoys ! D'un autre côté ces personnages collent bien à vos jolies oreilles duveteuses :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ne faites donc pas attention aux moqueries du vieil ours, il est très bien votre pissenlit Oph, un magnifique appel à salade ! Et puis, faut voir le bon côté des choses ... Tant qu'il reste dans cet état, voire si vous arrivez, après la photo, a l'éradiquer, vous vous éviterez une magnifique pelouse jaune, dans laquelle les petits brins d'herbe font tâche ....

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que je n'avais pas pensé à la salade au lard, pourtant typiquement ardennaise. Merci PiTRe de me rappeler nos racines communes. D'un autre côté la musaraigne, ça ne fait pas trop lardon, quoique. Oph, s'il te plait dessine-nous une salade au lard =)

    RépondreSupprimer