samedi 31 juillet 2010

Mât de choca et feu de savane

(titre suggéré par ma môman)

Hier soir, un peu après le coucher du soleil, la hampe florale d'un choca se découpait en ombre chinoise sur le ciel... Seule ombre au tableau, le bleu au-dessus du dégradé d'oranges était sali par la fumée d'un incendie de savane.
J'en ai bavé pour avoir une ligne d'horizon droite en tenant à bout de bras mon mini-appareil photo.


Une fois la nuit tombée, l'ampleur du désastre se révélait plus clairement le long de la ligne de crête. Fichue saison sèche.


Le feu a finalement été éteint dans la nuit, après s'être dangereusement approché de la nationale et des premières maisons.

2 commentaires:

  1. La première photo est absolument magnifique !!
    Par contre, pour la suite, ça craint... comme tous les ans. :-(

    RépondreSupprimer
  2. On a pu mieux voir les dégâts aujourd'hui : ça a presque léché la route.
    En revanche, comme c'était un feu d'herbes sèches, la ligne de flammes avançait vite, ce qui a permis à une majorité de buissons et d'arbres de survivre au passage de l'incendie. On a donc, sur tout un flanc de colline, des chocas et des arbustes bien verts qui se détachent vivement sur un fond noir brûlé.

    RépondreSupprimer