vendredi 17 septembre 2010

Je relaie, tu relaies... Neverland

À l'heure qu'il est, je ne sais pas du tout si j'y serai ou pas (d'où la rubrique qui n'est pas "j'y serai"), mais je fais passer le mot : le monde des littératures de l'imaginaire se mobilise pour aider la librairie Neverland.


Comme indiqué sur l'affiche, c'est à Achères, dans les Yvelines.
Mélanie, la libraire, n'est pas du genre à gérer son stock n'importe comment ou à acheter uniquement les titres qui lui font envie au mépris des demandes des acheteurs. Au contraire, c'est une vraie commerçante. Son projet est économiquement viable et même plutôt bien parti... à ceci près qu'on lui doit des sous, et "on", c'est essentiellement l'État (qui paiera au mieux à la fin de l'année). Dans l'intervalle, sa banque lui réclame des agios et Mélanie craint de devoir mettre la clef sous la porte.

Une fiesta s'est donc organisée pour le samedi 25 septembre. Des auteurs se déplacent, dédicacent leurs livres, et tout le monde est invité à aller se procurer quelques bouquins sur place en signe de solidarité.
Parce que les jeunes auteurs, en France, travaillent presque toujours avec des petits éditeurs, et que les petits éditeurs comptent sur des libraires passionnés comme Mélanie pour promouvoir ce qu'ils font. La plupart des grands réseaux se concentrent en effet sur les grosses machines, un nombre minimum de références pour un maximum de rentabilité.

Voilou.
Faites tourner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire