samedi 1 janvier 2011

... et une bonne année !

Vite fait mal fait sur un coin de table, mon vœu de bonne année est encore et toujours à classer dans la catégorie "ni fait ni à faire". Heureusement que je n'avais pas décidé, en guise de bonne résolution, d'arrêter d'avoir la flemme.


Pas question non plus d'arrêter les visites occasionnelles à la boutique goth, qui sont certes un gouffre à pognon, mais aussi une grande source d'inspiration quand on a des costumes à dessiner !

Le point sur ma résolution 2010 : caser un roman.
Côté Diane, c'est passé pas loin. J'aurais pu signer un contrat, ça ne s'est pas fait car j'ai contesté des points du contrat-type et que l'éditeur ne m'en a pas envoyé d'autre.
J'ai néanmoins de bonnes nouvelles d'un autre front (du genre "rien à voir, mais alors rien du tout"), qui sont presque officielles, mais sur lesquelles j'attends des éléments plus concrets avant de communiquer.

Après ça, pour 2011, je n'ai pas vraiment envie de prendre une nouvelle résolution. Ou alors la même que tous les jours, tous les ans : profiter de mon année, me faire plaisir.

Quelqu'un pour monter un club des Gens qui n'ont Pas Envie de Prendre des Résolutions ?

7 commentaires:

  1. Bonne Année!
    Et pour le club anti-résolutions tu peux m'inscrire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année Oph!!
    Et moi aussi je souscris au club anti-résolutions

    RépondreSupprimer
  3. Bonne Année !

    Pour le club, je suis partant.

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année !
    Et comme je ne prends pour ainsi dire jamais de bonnes résolutions, je veux bien faire partie du club !

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne année 2011, Oph.
    Trop tard pour moi, j'ai déjà pris la résolution de conduire le monde à sa perte dans le courant de l'année (ou à défaut de changer de boulot), mais bon, je les tiens rarement.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  6. Puisque la nouvelle année est l'occasion de transmettre ses vœux, je te souhaite sincèrement de ne pas caser de roman en 2011, pas plus qu'en 2012 ou en 2013, d'ailleurs.
    Étant l'une des rares personnes dans le Milieu à ne pas avoir été contaminée par la connardise ambiante, il serait dommage de te voir passer du côté obscur de la force, n'est-ce pas?
    En revanche, je te souhaite tout aussi sincèrement de continuer à publier des nouvelles de-ci de-là: à ma connaissance, aucun auteur amateur n'a attrapé un sale melon en connaissant quelques réussites dans ce genre éminemment méprisable...

    RépondreSupprimer