vendredi 22 avril 2011

Truc à la con du vendredi : ça tombe bien

C'est en anglais, c'est très court et très con.
Accessoirement, j'avais déjà vu le test chez Jo Ann il y a quelque temps.

Bref, en cliquant juste ici, n'importe qui peut répondre à une question ô combien existentielle : si vous deviez être un écrivain, qu'est-ce que vous écririez ?

Cinq volées de boutons radio plus tard, la réponse tombe :

You Should Be a Science Fiction Writer

Your ideas are very strange, and people often wonder what planet you're from.
And while you may have some problems being "normal," you'll have no problems writing sci-fi.
Whether it's epic films, important novels, or vivid comics...
Your own little universe could leave an important mark on the world!
Ah ben ça tombe bien, ça, alors.

2 commentaires:

  1. Idem, mais j'ai eu du mal à répondre pour beaucoup de questions. Notamment la dernière : c'est quand même surprenant que pour un quizz nous demandant quel genre d'écrivain on est, on n'ait le choix de blogger que sur notre vie, nos opinions ou des poèmes (ou de ne pas écrire). Impossible de raconter de la fiction. En même temps, "Not so much writing - you prefer to share photos" est en double, la vraie réponse aurait peut-être été pertinente...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu aussi beaucoup de mal à répondre, mais c'est le lot de tout QCM (forcemment limitateur), surtout avec aussi peu de question.

    Alors, je suis :
    You Should Be a Film Writer
    You don't just create compelling stories, you see them as clearly as a movie in your mind.
    You have a knack for details and dialogue. You can really make a character come to life.
    Chances are, you enjoy creating all types of stories. The joy is in the storytelling.
    And nothing would please you more than millions of people seeing your story on the big screen!

    Mouaip. Mais c'est vrai que j'ai une passion pour le grand-guignol, l'épique pulp, les stéréotypes et les grosses ficelles, ce qui forcement me fait pencher vers Holywood.

    Je me serais d'ailleurs personnellement plus décrit comme "backgroundiste".

    RépondreSupprimer