samedi 28 mai 2011

Romanthon

Le NaNoWriMo et moi, c'est une grande histoire d'amour : depuis 2006, cinq mois de novembre passés à écrire, cinq victoires d'affilée, cinq trucs de qualité variable au bout du chemin, qui ressemblent plus ou moins à des romans. Tendance plus, tout de même.
Au-delà des résultats directs, sans ce magistral coup de pied aux fesses, je ne me serais sans doute jamais (re)mise à écrire.

Bref, tous les ans, vers octobre-novembre, je donne des sous à l'association qui organise le défi, histoire de leur rendre un peu de ce qu'ils m'ont apporté (et par là même, injustement lâché sur le monde innocent, bouahaha).

Cette année, cependant, on avance les montres : entre autres investissements, l'OLL souhaite effectuer des changements techniques à temps pour le 1er octobre et la ruée de nouveaux fous furieux (on a passé la barre des 200 000 en 2010, avec près de trois milliards de mots enregistrés par l'interface). Une opération de levée de fonds a donc été lancée.


Je viens de leur envoyer 25 dollars, pour la modique somme de 18 euros.
C'est sûr, ces sous-là n'empêcheront personne de mourir de faim. Cela dit, que l'on se rassure dans les chaumières, j'en ai aussi, de l'argent qui part pour ces causes plus immédiates. Mais quand on a bénéficié d'un service et que ça a pas mal changé notre vie, je crois qu'on a d'autant plus envie de se bouger pour l'entretenir.

Bisounours forever.

1 commentaire:

  1. Je fais le même raisonnement que toi chaque année : ça me coûte pas grand-chose, et ça m'apporte beaucoup depuis trois années que je participe...

    RépondreSupprimer