vendredi 10 juin 2011

Truc à la con du vendredi : récap NaNoWriMo

J'ai piqué l'idée à Jo Ann, qui, la connaissant, ne m'en voudra pas.
Nous nous sommes lancées dans l'aventure la même année, en 2006, et bien que mon rythme de production soit beaucoup plus lent que le sien, nous avons toutes les deux relevé le défi cinq années de suite.

En voyant aujourd'hui son récapitulatif, je me suis dit que ça me ferait un "truc à la con du vendredi" facile et pas cher. Allez, hop !

2006 : Et pour quelques gigahertz de plus
Space-opera
Barre des 50000 mots franchie le 28 novembre.

Statut au 10 juin 2011 : en instance de publication.
Taille du manuscrit NaNo : 312 ksec.
Taille actuelle du texte : 322 ksec.

Pitch (utilisable comme quatrième de couv' si Patron passe dans les parages et que ça lui plaît) :
Un vaisseau obsolète.
Un équipage incomplet.
Un système à explorer qui s’avère non seulement habité, mais à la veille d’une guerre planétaire.

Quand une expédition s’engage si mal, la meilleure option est de passer ses nerfs sur Grey Mists Online, le dernier MMORPG à la mode, et de quitter le secteur à la première occasion. Sauf, bien entendu, si les autochtones impliquent de force les terriens dans leur conflit.
Pris entre deux feux, privés du soutien de leur hiérarchie, les soldats du FS2 Viking jouent gros... mais à leur façon.
Dans l’espace, personne ne vous entendra bluffer.

2007 : Les Deux Reines
Low-fantasy
Barre des 50000 mots franchie le 25 novembre.

Statut au 10 juin 2011 : en stand-by.
Taille du manuscrit NaNo : 279 ksec.
Taille actuelle du texte : 287 ksec.

Pitch :
1962. Élevée en orphelinat à Reims, Geneviève Jeanne est revenue dès ses vingt-et-un ans dans la campagne où elle fut abandonnée bébé, et a trouvé du travail dans le bourg de la Petite Vienne. Serveuse le jour, nounou le soir auprès de Claire et Christophe qui ont perdu leur mère et leur grand-mère.
Sa tranquillité vacille quand elle se découvre capable de basculer à la frontière entre l'éveil et le sommeil, dans un monde suspendu où tout est possible. Parler aux défunts, par exemple. Ou se retrouver tout à fait concrètement au cœur des angoisses des enfants, le plus difficile, à ce stade, étant... d'en sortir.

2008 : Dans l'ombre des Droits
Anticipation (avec une touche de fantastique)
Barre des 50000 mots franchie le 21 novembre.

Statut au 10 juin 2011 : en stand-by.
Taille du manuscrit NaNo : 332 ksec.
Taille actuelle du texte : 336 ksec.

Pitch :
Un groupe terroriste, les Droits, a fait trembler toute l'Europe de 2020 à 2029, jusqu'à son éradication par un réseau d'agents d'élite dissous dès la fin de l'opération. Ceux-ci ont eu droit à une nouvelle identité, un nouveau visage, leurs souvenirs ont été effacés et on les a recasés dans la fonction publique.
Dix ans plus tard, Rima Joubel et Erald Morio font un contrôle de routine chez une scénariste de fictions. Celle-ci, reconnaissant en Rima un ancien agent anti-terroriste reconditionné, réactive ses tatouages codés, ce qui suscite des convoitises et déclenche des alertes.

2009 : Le Monde pour douze euros
Thriller parodique
Barre des 50000 mots franchie le 19 novembre.

Statut au 10 juin 2011 : disponible en ligne.
Taille du manuscrit NaNo : 297 ksec.
Taille actuelle du texte : 299 ksec.

Pitch :
À Paris, un tueur en série au mode opératoire étonnant fait sa septième victime, dans l’indifférence quasi générale.
À New York, un patron de bar, par ailleurs homonyme d’une star d’Hollywood, surprend une conversation inquiétante entre deux clients.
Ces deux événements qui n’ont semble-t-il rien à voir proviennent en fait d’une même origine : une société secrète prépare un galop d’essai, un test grandeur nature, avant de conquérir le monde. Une course contre la montre s’engage pour lui barrer la route avant qu’il ne soit trop tard.

2010 : L'Ouroboros d'argent
Fantasy urbaine (tendance bit-lit)
Barre des 50000 mots franchie le 19 novembre.

Statut au 10 juin 2011 : en cours de première relecture/révision.
Taille du manuscrit NaNo : 330 ksec.
Taille actuelle du texte : 330 ksec.

Pitch :
La mort d'un homme est toujours l'occasion de réunir proches et moins proches. S'agissant de Georges Souriau, l'affaire est un peu plus complexe puisque le monsieur était un loup-garou. Ainsi, Célia de Rannetaud, petite-fille d'un ancien ennemi, ne vient-elle pas que pour présenter ses hommages. Axel Maillard, un animateur de centre de loisirs qui n'avait rien à faire dans cette galère, va vite se dire qu'il aurait mieux fait de se casser une jambe plutôt que de la croiser.

Pour 2011, je pense écrire la suite de FD2R, qui relèvera donc du genre fantasy dans sa version la plus classique.

6 commentaires:

  1. C'est quoi 330 ksec. Quand on écrit 50000 par 50k, je comprends, mais les sec? :-D

    RépondreSupprimer
  2. Bouuuuuh, je t'en veux ! ;-)
    Il faudrait que je me remette à la relecture de mon premier et que je le termine avant la fin du week-end.
    ID, en France, on ne compte pas les mots mais les signes espaces comprises. :-)

    RépondreSupprimer
  3. sec = signes espaces compris(es)
    ksec = la même chose multipliée par mille

    Le signe est l'unité standard pour évaluer la taille d'un texte en France, au même titre que le mot aux USA. Toujours en comptant les espaces (qui, en typo, sont du genre féminin, ça surprend au début).
    Le ratio signes/mots varie d'un auteur à l'autre, mais avoisine toujours les 6 signes pour un mot.

    Bref, à la fin d'un NaNo tout juste règlementaire, on a écrit 300 ksec. Il s'agit là d'un court roman qui sera d'ailleurs refusé par pas mal d'éditeurs, qui prennent au minimum des manuscrits de 450-500 ksec.

    RépondreSupprimer
  4. Moi qui écris court... si court...

    RépondreSupprimer
  5. Pleure pas, Jo Ann, il reste plein d'éditeurs très bien qui prennent les petits romans !

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement ! Parce que je déteste écrire plus de 60K mots. (Je souffre de tocs bizarres, je sais...)

    RépondreSupprimer