jeudi 11 août 2011

Thirteen's dilemma

On ne croira pas les fâcheux qui craignent le pire depuis qu'un astronaute s'est mis à la plongée : bien sûr, un jour, il y aura un Treizième Docteur.
Il se pourrait même qu'une des prochaines incarnations soit une femme, alors pourquoi pas à cette occasion ? Au rang des fantasmes rigolos, on a une actrice tout indiquée pour jouer un Docteur numéro treize...
(indice : je la dessine très mal)

Et ce jour-là, il y aura une question existentielle à résoudre.

En effet, d'une vie à l'autre, le Docteur n'a pas toujours la même opinion à ce sujet. Demandez au Neuvième Docteur si les nœuds papillon sont cool et vous aurez droit à un regard exaspéré avec la moue qui va bien. Alors le Treizième devra bien choisir, quelle que soit l'identité de son interprète.

7 commentaires:

  1. ça fait à peine 1 an qu'on a le 12e et tu penses déjà au nouveau? ceci dit une femme, ça, se serait de la nouveauté.
    pour l'actrice je n'en ai pas la moindre idée, mais pour contenter les geeks je dirais summer glau...même si on en perdrait le coté "so british" de la série.

    RépondreSupprimer
  2. On n'en est qu'au onzième, mon cher Gnome ! C'est dire à quel point je vois sur le long terme...

    RépondreSupprimer
  3. C'est le onzième docteur, mais la onzième régénération : si on compte David Tennant en double (le Docteur et sa main), c'est bien le douzième.

    Depuis qu'il a commencé à travaillé sur la série avec "The Curse of Fatal Death", Moffat fait tout pour insinuer dans l'esprit des fans l'idée d'un Docteur féminin ("Hair... I'm a girl! No! NO! I'm not a girl? And I'm still not ginger!"), magistralement appuyée par Gaiman avec le personnage du Corsaire. Lors du Comic Con, le sujet a été abordé, et presque toute l'audience était favorable à cette idée. Dans l'absolu, moi aussi, mais à deux conditions :
    - Finir l'arc de River Song avant. Ça ne me gênerait pas du tout que le Docteur soit dans un couple lesbien (au contraire...), mais la transition serait bizarre.
    - Pas avant le quatorzième Docteur (ou treizième si le clone compte comme une régénération entière). On arrive à la fin de ses régénérations officielles, et il serait dommage de ne pas utiliser le personnage du Valeyard et sa quête désespérée pour prolonger son existence. D'ailleurs, après un arc aussi tragique, je trouve qu'il serait très drôle de passer sans transition à une scène de régénération où le Docteur aurait le choc d'être devenu une femme.

    Je n'ai pas osé lui posé la question concernant ses intentions vis-à-vis du Valeyard, Moffat ayant dit juste avant qu'il ne voulait pas se laisser enfermer par l'immense mythologie de la série, mais il est de plus en plus probable que le Docteur finisse par être une femme.

    RépondreSupprimer
  4. j"avoue que j'ai vu assez peu d'épisodes alors suivre en détail...par contre j'ai eu la satisfaction personnelle d'avoir anticipé le twist de fin de l'épisode sur l'ouverture de la pandorica. Personnellement je suis plutôt torchwood.
    Le coté kitch assumé de la série ne me plais pas plus que ça (je ne parle pas de l'humour, mais bien du décorum carton pâte) qui avait l'air en retrait dans l'épisode de la bibliothèque (avec river song, sa première apparition je crois)ou celui sur les anges pleureurs, mais qui m'a eu l'air de revenir en force avec le nouveau docteur.

    RépondreSupprimer
  5. Si c'est Olivia Wilde qui s'y colle, je pense suivre cette série de près.

    Thirteeeeen!
    Hum.

    RépondreSupprimer
  6. C'est un fantasme irréalisable, hein : autant un Master américain, ça n'a posé aucun problème, autant un Docteur américain, ça ferait hurler.

    RépondreSupprimer
  7. Le Docteur actuel se compte come onzième... Voir "The Lodger", fin de la saison 5.
    Quant à un Docteur féminin, j'ai vu la question posée plusieurs fois (au moins à Moffat) mais la réponse est toujours plus ou moins la même : why not, mais faudra trouver la bonne actrice pour ça, et c'est loin d'êtré évident...

    RépondreSupprimer