mercredi 28 septembre 2011

Chuck et moi, la suite

Après une longue pause, Nanarland a repris la publication des fausses affiches de Chuck Norris sur son blog.
Dans cette sixième note consacrée au sujet, on retrouve un de mes photomontages honteux, que je reproduis ci-dessous.


Il y en a encore à venir. Pas de moi. Mais comme dirait Michel d'Allociné, "du lourd, du très très lourd".

3 commentaires:

  1. Alors en fait, Fight Club, c'est l'histoire d'un mec qui fait du savon...

    RépondreSupprimer
  2. Et qui apprend aux autres comment en déjouer les pièges quand il tombe sur le sol.

    RépondreSupprimer
  3. Il aime répandre le Chaos, aussi.

    RépondreSupprimer