lundi 10 octobre 2011

In ze starting-blocks again

Le fameux reboot annuel du site du NaNoWriMo devrait avoir lieu au cours des prochaines heures. Sans surprise et sans la moindre hésitation, je m'apprête à rempiler pour la sixième édition consécutive. À ce stade, on peut me considérer comme une vieille briscarde, je crois. Surtout avec un sans-faute : cinq victoires au compteur.

En 2011, pas question de se relâcher : en dépit d'un week-end de trois jours réservé pour du tourisme en famille, ça le fera. Question de fierté. Et puis, à force, je connais cet état d'esprit où toute tentative de critique vis à vis de ce que l'on est en train de coucher sur le clavier se voit promptement ligotée et bâillonnée au fond de la cave virtuelle la plus sombre. Si on ne réfléchit pas trop, ça marche. On sature peu à peu, on finit le mois à ne plus supporter son texte même en peinture, mais on l'a écrit, et quand on le reprend quelque temps plus tard, on se rend compte qu'il n'y a pas tant de déchet que ça, en définitive.

Bref.

Mon projet de novembre porte le nom de code "FDM", et c'est la suite de FD2R, roman écrit l'an dernier actuellement en début de quête d'éditeur (début seulement – pour démarcher à fond, j'attends d'avoir le premier jet de la suite, histoire d'être sûre de ce que j'essaie de vendre). De la fantasy relativement classique donc, avec une intrigue où l'on retrouvera le personnage de Bodmaëlle dans une version un peu plus mûre et sûre d'elle, mais qui sera centrée sur un petit nouveau : Jébert, 19 ans, fils à papa... mais pas que.
C'est mon héros le plus jeune depuis bien longtemps, j'espère donc ne pas me louper sur sa caractérisation.

Et suivant une grande tradition, ou une vieille charte, ou quelque chose comme ça, j'ai foiré son portrait préliminaire dans les grandes largeurs.

7 commentaires:

  1. oh mon dieu tu vas faire un nanowrimo jeunesse^^


    (tes captchas sont à pleurer ;) )

    RépondreSupprimer
  2. Oui, les captchas de Blogspot sont magiques, en effet.

    Tiens, toi qui t'y connais un peu, quelle dose de sexe et/ou de gore faut-il inclure pour sortir un roman de fantasy du rayon jeunesse ?

    RépondreSupprimer
  3. ... Tiens au fait tu as vu ça ?

    http://www.nanowrimo.org/en/publishedwrimos

    Faut les aider à mettre à jour ;)

    (et c'est quoi cette histoire de captcha ? Oo )

    RépondreSupprimer
  4. Soit un lectorat 8-12 ans. Soit un roman médiéval-fantastique bateau. Soit un éditeur.

    La sortie du rayon jeunesse dépends de la tolérance et de l'intérêt de l'éditeur. Plus il est pudibond, plus ça sautera vite. La mention d'un baiser sur la bouche peut plus ou moins passer, la description du désir et de l'excitation peut-être, mais je dirais qu'à partir de l'attouchement, c'est grillé.
    De même pour la violence et le répugnant, même si j'en ai une idée moindre. Il est probable que la mention d'un lépreux ou d'un zombie soit tolérée, mais dès que ça part en description, c'est vite limite. Un quartier pauvre (donc sale) peut passer.

    RépondreSupprimer
  5. "... Tiens au fait tu as vu ça ?"

    Plutôt deux fois qu'une, ma chère. La préinscription est notée depuis plusieurs mois, mais le tout ne sera validé qu'à la sortie du bouquin.

    RépondreSupprimer
  6. Il me tarde aussi de me lancer dans le Nano de cette année!
    L'an dernier, je n'avais pas été très glorieuse... j'espère faire mieux cette année!!
    Prépares-tu ton plan à l'avance?

    RépondreSupprimer
  7. Oui, toujours !
    Mais ça reste très succinct : deux-trois pages, et je ne prévois pas à l'avance le découpage des chapitres.

    RépondreSupprimer