jeudi 24 mai 2012

L'étrange playlist du sergent Hook

Quoique reléguée au second plan dans le texte (d'autant que le directeur littéraire n'aimait pas que je m'appesantisse dessus), la musique a son importance dans Et pour quelques gigahertz de plus...
Parce qu'elle en a dans ma vie.
À bord du Viking, le sergent Ronan Hook se distingue par des goûts musicaux inhabituels qui recoupent en partie les miens. En partie seulement, car puisqu'il s'agit pour lui de musique ancienne, j'ai voulu circonscrire sa passion à un genre précis et une zone géographique restreinte, pour l'aspect historique de la chose. Il y a de l'archéologie dans son oreille.

Bref, Ronan Hook écoute du métal scandinave du début du vingt-et-unième siècle. Et il en fait profiter le reste de l'équipage.

Dans le roman lui-même, je n'ai pas nommé explicitement les groupes ni les morceaux, parce que le but n'était pas de faire du placement produit. En revanche, à la fin, j'ai cité dans les remerciements "Týr, Turisas, Dragonland et Nightwish". Si ce n'était pas de l'aide, ça...
Quelques mois après la sortie du roman, voici quelques-unes des chansons qui sonorisent (in-universe) les aventures de l'équipage du Viking.

Extrait 1 :

Hook amena en souplesse Vágar à proximité de la planète. Il amorça ensuite la descente au son d’une épopée varègue du vingt-et-unième siècle, son péché mignon musical.
Ici, le mot-clef est "varègue" ("varangian" en anglais). En Finlande, un groupe en particulier a basé une bonne partie de ses chansons sur l'histoire de ces hommes du Nord partis vers l'Est jusqu'à l'empire byzantin : Turisas.
Avec, par exemple, The March of the Varangian Guard sur l'album Stand up and Fight :

Un peu d'Histoire ? C'est possible avec Wikipédia :
Pour approfondir le sujet, euh... je suis sûre qu'il existe plein d'excellents ouvrages.

Extrait 2 :

Pour se créer un semblant de compagnie, le pilote décida de diffuser à faible volume une compilation de très vieux morceaux de musique réencodés au moins trente fois depuis leur enregistrement. Il fredonna avec les interprètes les angoisses de Beethoven et les tourments de Cassiopée.
La référence pointe clairement vers les Suédois de Dragonland, dont l'album Astronomy comprend, entre autres, les morceaux Cassiopeia et Beethoven's Nightmare.
Chantons en chœur avec Jonas et son vibrato magique :



Extrait 3 :

Une fois extrait de la zone d’attraction de la planète, Hook passa à un mode de propulsion plus discret et un chœur chantant en féringien refit surface.
Qui dit féringien dit îles Féroé, un archipel qui, avec moins de 50000 habitants, réussit l'exploit de compter trois groupes de musique internationalement connus : Aldubáran (classique), Gestir (rock) et Týr (métal). C'est bien évidemment cette dernière formation qui figure dans la playlist du sergent Hook.
Mon avis vaut ce qu'il vaut, mais selon moi, les joyeux bourrins de Týr ne sont jamais meilleurs que lorsqu'ils mettent leur puissance au service de la chanson traditionnelle, comme ici avec Turid Torkilsdottir, dans l'album By the light of the Northern Star :


Extrait 4 :

En sourdine dans les haut-parleurs de la navette, Tarja Turunen chantait pour un garçon mort.
La citation la plus directe est aussi la plus mainstream, puisque même hors de la sphère métalleuse, beaucoup de monde connaît Nightwish, groupe finlandais qui a défrayé la chronique fin 2005 en limogeant sa chanteuse Tarja Turunen à la sortie d'un concert. Ils sont toujours vivants, ils ont une nouvelle chanteuse et ils vont bien, merci, mais... j'avoue que je m'en fiche.
La chanson qui tourne en musique de fond est bien entendu Dead boy's poem, sur l'album Wishmaster.

4 commentaires:

  1. Whaou Dragonland est vraiment un excellent groupe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leur dernier album est toujours aussi bien produit, avec du guest à la pelle, mais je l'ai trouvé beaucoup moins intéressant. Enfin, c'est moi, hein. J'ai du mal avec l'abus de clichés ET avec l'abus de vibrato.

      Supprimer
    2. Oui je suis d'accord, j'avais torché Astronomy après la découverte sur ZoC mais le dernier était complètement denué d'intérêt, et pourtant je l'avais attendu à fond...
      Dommage que le groupe ne sache pas évoluer.

      Supprimer