vendredi 8 juin 2012

Anachronisme, ou quand l'amour courtois dérape

Paradoxalement, alors que mon nom apparaît de moins en moins souvent au sommaire d'un Piments & Muscade, je m'investis sans doute plus qu'avant dans le fanzine. Ainsi, il m'arrive même d'y consacrer mes dérapages.
Dans un de ces moments de fatigue mentale où l'on se met à faire n'importe quoi (cf. Eroteek Fairies), un chevalier s'est lassé de l'amour platonique et l'a fait savoir à sa dame d'une façon, disons... très en avance sur son temps.
La modernité de la méthode laisse l'heureuse élue assez perplexe. Il y a de quoi.


C'était dans le Piments & Muscade numéro 15, encore en vente sur le Net.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire