mardi 17 juillet 2012

Brigades banlieusardes des îles de France

Il suffirait d'un rien pour changer la donne, transformer ma banlieue en totalement autre chose.
Et aller chercher le soleil.
D'ailleurs, depuis que j'ai gribouillé ce petit délire (sans doute parfaitement hermétique aux lecteurs non français, j'en suis désolée), le beau temps est revenu. Allez comprendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire