mardi 10 juillet 2012

FDM : c'est dans la boîte...

... ou pas.
Ce roman de fantasy, second volet d'un diptyque (mais avec une fin suffisamment ouverte pour que le diptyque puisse se transformer en trilogie, voire en pluridécalogie si je me sens inspirée), m'aura occupée pendant un certain temps. Rien que la phase d'écriture aura duré du 1er novembre 2011 au 10 juillet 2012. Ouf !

Maintenant, j'ai... un premier jet. Très imparfait. Et surtout, beaucoup trop long.
Je tablais sur un roman entre 450 000 et 500 000 signes. Au final, le machin en fait 545 600. Or, quand je corrige, mes textes ont tendance à rallonger.
Cette fois, la première étape consistera donc à écrémer. FDM doit perdre entre 10% et 15% de son volume, préalablement à tout autre remaniement. Pour cela, je sais que je vais déjà sabrer un chapitre d'introduction et une sous-sous-intrigue, mais cela risque de ne pas suffire.
Ça va saigner !

Avant de m'atteler à ce chantier titanesque, côté écriture, j'attaque une nouvelle phase de corrections pour une nouvelle qui ne me dépaysera pas trop puisqu'elle se déroule dans le même univers. Ensuite, j'enchaînerai avec mes retours de bêta (merci, les garçons, au fait) !

Sur ce, je vous laisse, j'ai un Diablo III sur le feu.
Yargla !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire