mercredi 7 novembre 2012

Cardiff is cool - Day one: Bay Day

Il n'y a pas que les Gros Manches qui ont la louze : les Nours aussi.
Résultat, au lieu de presque quatre jours à Cardiff, il n'y en aura eu que deux et demi, le reste étant perdu en délais involontaires et autres formalités d'aéroport. Frustrant. On n'a même pas visité le château.
Bref, il faudra revenir, parce que le coin est très joli, l'ambiance agréable (la tolérance "salade de fruits" à l'anglo-saxonne, dans sa version galloise qui est un peu plus méridionale, nature et détendue du string) et les gens accueillants.

Les activités prévues le premier jour étant passées à la trappe, le vrai premier jour, ça a été Bay Day.

Début très gallois avec une énorme averse de pluie bien glacée qui nous fait arriver dans un état de trempitude avancé à l'indispensable musée Doctor Who Experience, à deux pas des studios de la BBC.
Heureusement, le musée lui-même est très bien conçu. Les visiteurs passent d'abord par une petite aventure interactive animée par des vidéos de Matt Smith, qui leur permet de piloter le TARDIS, d'échapper à des Daleks et de délivrer le Docteur, le tout par groupes de trente personnes environ. Un moyen très original de réguler le flux. On est ensuite lâché dans les expositions : costumes, monstres, accessoires, des originaux pour la plupart.
C'est bien bien chouette.

Ceci est un authentique TARDIS du Onzième Docteur.

J'avais cru voir un truc, mais non, en fait...

Il y a même des morceaux tout droit issus de la septième saison que je n'ai pas encore commencé à voir... Les DVD et BluRay étaient en vente à la boutique, mais trente livres les cinq épisodes, j'ai trouvé que c'était un peu du vol, alors j'attendrai le coffret complet qui aura un meilleur rapport temps de visionnage/prix.

À la sortie, bonne surprise : le beau temps est arrivé. Nous longeons donc la baie jusqu'aux restaurants de Mermaid Quay, en passant devant l'église norvégienne où fut notamment baptisé Roald Dahl.

L'église a été déplacée d'une cinquantaine de mètres lors du réaménagement de la baie. Désacralisée (ou déconsacrée, ou... bref, vous voyez ce que je veux dire), elle sert aujourd'hui de galerie d'art et de salon de thé.

Le déjeuner sur Mermaid Quay est suivi d'un après-midi dédié aux enfants : près de trois heures d'expériences scientifiques à Techniquest, une sorte d'équivalent local de la Cité des Enfants.
Vous m'excuserez si je ne mets pas de photos, il y a mes gnomes en gros plan dessus.

Enfin, pour ceux qui associent toujours un peu la Baie de Cardiff à la série Torchwood (comme moi, nerditude oblige), voici la Roald Dahl Plass de jour et de nuit :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire