lundi 17 décembre 2012

Crobards rôlistes : danses maliennes

Rien à voir avec Bamako, même si mon papa s'y trouve en ce moment. Mali est juste le diminutif du personnage que je joue à Pathfinder, son prénom étant Tormalina ("tourmaline" en espagnol, un nom de gemme me semblant approprié pour un personnage de type "gitan", d'autant que d'après le bouquin, son ethnie favorise les prénoms longs pour les filles).
Mali est Barde niveau 12 et, depuis peu, Cartomancienne niveau 1.
Enfin, Liseuse de Tourment.
On ne va pas chipoter, s'agissant d'une classe de prestige dont le pouvoir spécial consiste à tirer les cartes chaque matin pour déterminer un bonus dont l'équipe bénéficiera toute la journée.

Bref, lors de la dernière partie, mes crobards se sont attardés sur la différence entre les danses de combat de Mali (qui utilise ses pouvoirs de barde en dansant et psalmodiant) et les chorégraphies qu'elle exécute dans des circonstances plus tranquilles, loin des champs de bataille.

Le tas de cendre, c'est le nain qui s'est pris 9 boules de feu dans la tronche.
Il va mieux.

4 commentaires:

  1. À partir de quel niveau une Liseuse de Tourment peut-elle truquer les cartes pour changer le scénario ?

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont superbes tes croquis !

    (pauv' nain, t'es sûre qu'il n'a pas plutôt fréquenté Smaug de trop près ? ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, juste un groupe d'une douzaine de guerriers-mages qui nous attendait derrière la porte...
      La barde et le voleur ont tranquillement esquivé les tirs, mais quand ils se sont retournés, ils ont vu que les autres avaient douillé sévère. Les joies des jeux de rôles.

      Supprimer
    2. J'ai toujours dit que savoir prendre la tangente, c'est le seul moyen de réellement rester en vie, à long terme... ^^

      Supprimer