vendredi 11 janvier 2013

Autour de l'Aube (2) : sustentation démoniaque

Ainsi que je l'avais annoncé, le roman L'Aube de la Guerrière continue à m'inspirer. Je crains néanmoins que la petite histoire qui suit ne soit un peu hermétique pour quiconque n'a pas lu le livre.
Un jour comme un autre à l'hôtel où séjournent Terrence et Aghilas...

Et pour peu que la dame soit en couple, ça fait deux paires de cornes pour le prix d'une.
(Vous avez vu ? Mon humour est aussi fin et délicat que celui de Terrence...)

Le papier peint est adapté d'un modèle de ~crazy~alice. Le reste est fait maison (oui, même le parquet).

Pendant qu'on est là, je vous rappelle que je suis en dédicace demain, de 15h30 à 19h30, à la librairie l'Antre-Monde, 142 rue du Chemin-Vert à Paris.
C'est ma dernière dédicace avant les Imaginales, ne la ratez pas !

1 commentaire:

  1. J'adore! XD
    Et ton humour aussi, va!

    Ce qu'il y a de bien, avec mes incubes, c'est que plus la partie de jambes en l'air a été bonne, plus leurs engins sont gros et érigés… pour un second round. ;-p

    Je te souhaite plein de monde pour aujourd'hui, à l'Antre-Monde, et des bons moments en pagaille pour qu'ils deviennent de doux souvenirs! :-)

    RépondreSupprimer