lundi 25 février 2013

Paradoxal

Mon blog, ce grand délaissé.

Relativisons : il ne s'est écoulé que cinq jours depuis mon dernier billet, ce qui reste très raisonnable. Il n'empêche que ça crée un vide, que ça se ressent. C'est comme si je n'étais plus là, comme si... ah ben ça, ce n'est pas une impression, il y a vraiment moins de visites.
Heureusement que ça ne m'empêche pas de dormir, tout ça.

Or donc, hier soir dimanche, alors que je me disais qu'il serait peut-être temps d'écrire quelque chose pour le blog, j'ai eu la réflexion habituelle : "Oui, bon, c'est juste ma vie, il n'y a rien de spécial à raconter."

Alors que :
  • J'ai eu une bonne grosse rhinopharyngite toute la semaine, au point de renoncer à un restau entre copains mardi soir.
  • Mercredi midi, shootée au paracétamol et couverte d'anticernes, j'ai posé pour le livre de contes illustrés Le Merveilleux est partout.
  • Mercredi soir, j'ai récupéré à la gare Montparnasse un grand chaton que je garderai jusqu'à adoption.
  • Samedi midi, j'ai transporté trois chats fraîchement sortis de fourrière dans des conditions de froid inhabituelles (surtout pour la grande frileuse que je suis).
  • Dimanche, j'ai passé l'après-midi au festival Zone Franche où j'ai revu plein de camarades du monde de l'imaginaire et eu ma première vraie conversation avec mes éditeurs du Chat Noir.
Bref, pas besoin de chercher très loin pour se dire que ce n'était pas la bonne semaine pour prétendre que ma petite routine n'avait rien de racontable. Il m'est arrivé plein de petites anecdotes, et malgré ça, j'avais l'impression de manquer de matière.
Paradoxal, non ?

Berlioz, mon nouveau pensionnaire : un amour de petit chat bleu et blanc arlequin, rayures fantômes sur la queue, yeux dorés. Né en juin 2012, castré, identifié par puce électronique. Je vais le faire vacciner très prochainement. 
Calme, doux, affectueux, sociable chiens, chats et enfants. Pas chapardeur, c'est très reposant. Aime jouer à l'eau dans la fontaine électrique.
Ce bonheur sur pattes est d'ores et déjà adoptable auprès de l'association SOS Chats des Rues.

1 commentaire:

  1. Au final, tu as eu une semaine plutôt chargée !
    Je regrette vraiment de ne pas avoir pu faire un saut à Zone Franche hier, mais il fallait vraiment qu'on décolle de bonne heure pour ne pas rentrer trop tard avec Chap', sachant que les conditions météo n'étaient pas terrible.

    Sinon, je suis heureuse de savoir que tu vas être éditée au Chat Noir, je n'avais pas percuté ! Je connais une autre auteure qui va aussi faire partie de leur catalogue. C'est une maison d'édition que je vais surveiller, elle a l'air très dynamique.

    RépondreSupprimer