jeudi 23 mai 2013

Autant en emporte...

Aujourd'hui, il y avait comme qui dirait un peu de vent.

Ma première idée était de partir dans l'exagération, en me représentant vraiment emportée par une bourrasque (et tentant de me raccrocher à la balustrade), mais ça n'aurait pas rendu justice à la situation. Le vent de côté m'obligeait à fermer un œil et m'empêchait de marcher droit. L'état des cheveux, du manteau, tout ça était réel.
Tu parles d'un joli mois de mai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire