vendredi 27 septembre 2013

Forte impression

Oh, un manuscrit imprimé et relié ! Ça faisait longtemps...


Aussi fou que cela puisse paraître, je crois toujours que (certains de) mes romans ont une chance dans le monde éditorial.
Un peu moins fou, malgré l'essor des soumissions par mail, certains éditeurs n'acceptent les manuscrits que sous forme papier.
J'ai donc trouyoté dans la joie la dernière version de FD2R (qui a pas mal muté depuis que les derniers d'entre vous l'ont eu en bêta-lecture), et j'enverrai le paquet lundi, si tout va bien.

3 commentaires:

  1. Bien sûr qu'ils ont une chance.

    En plus, ils ont toute la chance que tu leurs donnes ! :-)
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  2. Ah, ces éditeurs qui ne veulent que du papier... Tu vas me dire, ça fait du boulot à La Poste, en attendant... ;)

    RépondreSupprimer