mardi 5 novembre 2013

Ma tournée de rock star

Et voilà, le Silver Ouroboros Tour 2013, c'est terminé.



Aller à la rencontre des lecteurs, c'est le bien.
J'envisageais initialement une sorte de mini-tour de France, mais ce n'est pas évident à organiser, entre la famille, mon statut de petit scarabée qui ne me permet pas d'être défrayée quand je me déplace, mes autres activités parce que, incroyable mais vrai, j'ai une vie aussi... Bref, j'aurais voulu monter dans le Nord, descendre à Dijon, et au final, je ne l'ai pas fait.

Il n'empêche qu'en sept événements (quatre salons et festivals, trois dédicaces en librairie) dont deux à Paris, deux en grande banlieue et trois en province, j'ai eu la joie de voir passer du monde et de discuter pas mal. Rien que ça, c'est génial. Les ventes de livres, ça fait plaisir mais ça reste secondaire.
Parce que bon, restons réalistes un instant : un écrivain de mon calibre n'est pas millionnaire. Ça, c'est connu. J'ajouterai que ça ne paie même pas le loyer. Heureusement, j'ai un job à côté, un conjoint qui travaille aussi...
Donc je ne passe pas ma vie à lorgner les chiffres de vente. Mon budget n'en dépend pas.

Bref, disais-je, de belles rencontres, de très chouettes retrouvailles ; ces déplacements permettent de retrouver tout le facteur humain que l'on rate en restant seul face à un bureau à tapoter du texte (et dans mon cas, à hurler parce que le chat a encore cliqué n'importe où en marchant sur la tablette graphique). De rire. D'échanger des anecdotes. De clarifier des choses. De prendre note de ce que les lecteurs veulent ou aiment. Et c'est génial.

Maurecourt le 16 juin, Paris le 3 novembre.

L'Ouroboros d'argent n'est déjà plus une nouveauté, donc il y a de fortes chances pour que mes prochaines sorties mettent l'emphase sur des parutions plus récentes, et je croise les doigts pour qu'il y en ait plein.
Cependant, j'aurai des occasions de retourner sur le terrain en 2014, et j'espère y rencontrer à nouveau pléthore de gens très bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire