lundi 17 février 2014

Déshabillage d'une photobêtise

Pour construire une photobêtise, il faut des photos.
Ça tombe bien, je dispose d'une petite réserve qui m'évite, pour l'instant, d'avoir recours à du stock.

Pour la composition "Self-portrait as a fantasy traveller", j'ai ainsi construit un paysage imaginaire en mélangeant des morceaux de différents lieux réels.


Ça reste du niveau grand débutant, là, quand même. Mais j'ai bien l'intention de progresser, parce que ça m'amuse beaucoup !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire