samedi 31 mai 2014

Fin mai, déjà ! Un petit bilan littéraire

Dernier jour du mois. Beau soleil. Dans sa chambre, ma fille chante à tue-tête, et j'ai l'impression qu'elle me beugle directement dans les oreilles, ce qui n'aide pas à trouver les mots.
Bon, tant pis.
Puisqu'il y a bilan à tirer, tirons-le donc !

Sur le premier tiers de 2014, j'ai terminé un roman commencé en fin d'année dernière. Il s'agit de mon plus long texte à ce jour, puisqu'il pèse plus de 600 000 signes (mes deux romans publiés avoisinent les 350 000).
Cette histoire a un avenir. Elle ne finira pas au tiroir des Innommables. C'est promis.

 Cilaos, un des décors du roman (photo perso même pas retouchée)

J'ai encore des idées en attente et je ne peux les évacuer qu'en les écrivant. Je suis donc repartie sur de l'écriture, avec la deuxième aventure d'Ana l'Étoilée, que je calibre comme la première (écrite l'an dernier) sous la forme d'une novella de 10 chapitres. Par rapport à un roman, je planifie moins et j'avance plus à la onagain, si bien que je commence tout juste à "sentir" la structure définitive, après avoir rédigé les trois premiers chapitres.
Et là, c'est le drame.
Bien que les intrigues soient indépendantes, la première novella, intitulée L'Ours et la Colombe, se trouve avoir pas mal de répercussions sur la deuxième, intitulée Piste d'enfer. Du coup, le choix éditorial d'origine, consistant à insérer ces histoires dans des volumes collectifs, ne me semble plus aussi pertinent. On peut lire les deux textes indépendamment. Néanmoins, ça m'ennuierait si rien, sur la couverture, n'indiquait lequel est le tome 1 et lequel est le tome 2.
Il est donc possible qu'en fin de compte, je m'oriente vers une série indépendante. Reste à voir qui serait prêt à publier une série de novellas de bit-lit (dans laquelle l'héroïne trentenaire ne tombe pas amoureuse du vampire).

En attendant, pas question de me prendre la tête plus que ne l'exigent les circonstances. J'aimerais bien avoir une publication très prochaine à annoncer, mais à chaque fois que je lève la tête, l'horizon recule, donc je ne m'affole pas et je prends les infos comme elles viennent.

Mes onglets d'à côté comprennent respectivement une recette de marinade, une discussion sur la musique, et une photo de Jaska Mäkinen en mode "bonjour monsieur".
Tout va bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire