mardi 24 juin 2014

Où l'on campe

L'an dernier, j'ai écrit la quasi-totalité de L'Ours et la Colombe au mois de juillet, dans mon coin.
Cette année, je suis en pleine rédaction de la suite, Piste d'enfer, et j'espère bien arriver au bout, là aussi, au mois de juillet. Mais j'ai envie d'un peu plus d'esprit d'équipe pour me motiver.

Pour la première fois depuis que l'événement existe, j'ai donc rejoint le Camp NaNoWriMo, une version "light" et plus souple de la grand-messe annuelle de l'écriture, qui présente l'avantage de proposer des objectifs de mots à la carte. Au lieu des 50 000 mots règlementaires de novembre, puisque j'écris une novella qui en comptera 30 000 environ et que j'en ai déjà plus du tiers sous la cravate, je me contenterai d'un petit 10 000. Ça devrait suffire à boucler le premier jet.


J'ai d'ores et déjà trouvé ma place dans une tente sympa, où les discussions ne devraient pas trop tourner autour des amours torrides des Chevaliers du Zodiaque entre eux (le genre de truc qui m'a fait fuir progressivement la section française du forum officiel NaNoWriMo).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire