vendredi 4 juillet 2014

Du lourd dans mon actualité

En ce moment, chez moi, c'est plutôt intense !
J'ai en effet cumulé deux parutions cette semaine :
  • Une nouvelle, Iconicide, dans le dernier numéro d'Éclats de Rêves, consacré aux Cavaliers de l'Apocalypse. L'intitulé appelait plutôt à du comique... Fidèle à mon habitude, j'ai donc livré un récit post-apocalyptique, pas mal noir.
  • La parution du Piments & Muscade de l'été, dont je reste directrice de publication et dont j'ai commis la couverture.
Ça, c'est pour l'actualité "effective", dirons-nous.

Car ce n'est pas tout : à l'occasion de leur troisième anniversaire, les éditions du Chat Noir ont fait le point sur leurs parutions à venir, et ont donc dévoilé que La dernière fée de Bourbon, dont j'ai amplement parlé sur ce blog, paraîtra chez eux le 1er septembre 2015. La collection n'est pas encore définie : ça pourrait être du Cheshire sauf qu'il y a des scènes un peu dures pour les jeunes lecteurs, ça comprend des éléments de type steampunk mais pas forcément assez pour Black Steam... Bref, il est probable que le roman finisse sous la gemme noire de Griffe Sombre.
Quoi qu'il en soit, nous avons un peu plus d'un an devant nous pour travailler sur le texte, et si l'illustrateur est à la hauteur du travail qu'il fournit habituellement, la couverture va déchirer les pétrels noirs dans le sens de la longueur.
J'ai hâte de voir sortir cette aventure magique et exotique !

Le beau Gabriel peint par Alda Rana

Pendant ce temps, d'autres projets avancent.

Sur la table de travail, j'ai Piste d'enfer, la deuxième novella mettant en scène Ana l'Étoilée. Dans le but d'en finir le premier jet en juillet, je me suis inscrite au Camp NaNoWriMo, avec l'objectif minimum (10 000 mots, très cool, presque sans pression), et ça se passe plutôt bien puisque j'ai fini un chapitre, sur les six qui me restaient à écrire.
Dès que j'ai terminé ça, je remets en chantier une nouvelle sur laquelle on m'a demandé des modifications assez importantes. J'espère arriver à faire tenir le résultat debout, parce que si ça marche, la publication envisagée est très alléchante.
Et puis j'attends des nouvelles d'un projet top-secret dont je ne peux rien dire, à part qu'il s'agit d'une collaboration avec un auteur que j'aime énormément (aussi bien son travail que sa personne), qu'on attend un feu vert pour se lancer à fond dedans, et que j'ai hâte.

Avec tout ça, la seule chose qui me chagrine, c'est que la suite de L'Ouroboros d'argent (titre de travail : "La nuit des lunards"), à laquelle je pensais me consacrer au cours du second semestre 2014, risque d'être repoussée... Mais comme c'est pour d'excellentes raisons et que mes deux fans (je vous vois, dans le fond, coucou) ne seront pas à cours d'Oph pour autant, je pense que l'univers s'en remettra.
Allez, au boulot !

1 commentaire: