dimanche 12 octobre 2014

Pour mieux lire du Oph

Je suis une grande bordélique.
Mais je me soigne.
Tenez, dernièrement, par exemple :

J'ai commencé par me dire que déposer des fichiers sur une Dropbox n'était pas le meilleur moyen de les diffuser, et j'ai demandé conseil.
Résultat : je dispose désormais d'un compte sur Smashwords, comme (entre autres) Gail Carriger.
On y trouve d'ores et déjà le gratuit Comme un courant d'air, et j'y mettrai tout aussi gratuitement Le pardon de Pella à partir du mois de novembre.

Donc voilà, mes textes gratuits autopubliés disposent désormais d'une diffusion digne de ce nom. J'utiliserai le même canal si je dois m'autopublier en mode payant, ce qui n'est pas à l'ordre du jour.

Ensuite, j'ai regardé la page "Ma vie, mon œuvre". Celle-ci n'était pas tout à fait à jour, et en plus, les informations n'y étaient pas très faciles à retrouver. Ni une ni deux, j'ai procédé à une petite refonte, et j'ai mis en page les listes d'ouvrages pour les mettre en évidence.
C'est plus lisible comme ça. Enfin je crois.
Et j'en ai profité pour ajouter des informations que je n'avais pas encore indiquées clairement, donc enjoy !

Le monde entier peut ainsi lire du Oph dans de meilleures conditions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire