mardi 25 novembre 2014

Le mardi sur son 31 (6)

Le mardi sur son 31, c'est une idée des Bavardages de Sophie : citer une phrase de la page 31 de sa lecture du moment, et en parler un peu.

Ma sixième victime sera Corsets & Complots, le deuxième tome du Pensionnat de Mlle Géraldine, de Gail Carriger, aux éditions Orbit.
 
 
(Curtsies & Conspiracies en VO, a failli s'intituler Courbettes & Conspirations en français – et je crains d'avoir eu un petit rôle dans le changement de titre VF, désolée pour le dérangement)

À la page 31, après une scène d'introduction haute en couleurs, l'auteur refait le tour du petit groupe d'élèves dont fait partie son héroïne Sophronia. Et parmi elles...
 
Sidheag Maccon était une jeune femme bien trop grande et presque du même âge que Sophronia.
 
Tiens, je me demande où je l'ai déjà vue, dites donc. Et si vous vous posez la question, oui, elle a déjà le caractère si délicieux avec lequel elle s'illustrera dans Le Protectorat de l'Ombrelle.
C'est du Carriger, donc si vous aimez l'auteur, vous aimerez, et si vous n'aimez pas, haters gonna hate, comme on dit.
 
Sur ce, je continue ma lecture, à une vitesse d'escargot narcoleptique.

3 commentaires:

  1. *soupir*
    J'ai mis la main dessus aux Utopiales, je ne sais pas quand j'aurai le temps de le lire.
    J'ai perdu mon temps avec 2 titres débiles ce week-end (mais c'était un peu fait exprès) et je n'avance pas sur "Qui es-tu Alaska ?" comme je voudrais.
    (surtout que je passe mes soirées à me renseigner pour mon futur appareil photos)

    RépondreSupprimer
  2. Maccon ? Comme dans Lord Maccon ? *dresse les oreilles*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est dans le Protectorat de l'Ombrelle, c'est bien ce que je disais.

      Supprimer