mardi 24 mars 2015

Un canapé pour poupée


Quand on a des poupées mannequin taille Barbie, et qu'on veut un peu meubler leur intérieur, le choix bascule (en gros) entre le machin en plastique rose-beurk (pas un joli rose, hein, un authentique rose-beurk breveté) et la création d'artisan à 80 euros (qu'à la limite, tu t'offrirais bien si c'était pour collectionner, mais savoir que la chair de ta chair en fera de la charpie le soir même de la livraison te file des frissons d'avance).
J'ai donc opté pour l'option bricolage.


C'est sûr, ça ne vaut pas les créations artisanales en marqueterie, mais rien qu'avec ça, tu t'assures de garder encore, au moins pour quelques jours, le statut de divinité mineure auprès de ta progéniture.

Pour bricoler un canapé vite fait, j'ai utilisé :
  • une vieille boîte de chocolats avec armature en bois.
  • la mousse qui protégeait les trois dernières barrettes que j'ai commandées sur Etsy (moralité : toujours garder les emballages).
  • un bout de contreplaqué de récup qui traînait au fond du garage.
  • du tissu rose (c'est Poussinette qui a choisi).
  • quatre grosses perles en bois.
  • un bon gros tube de colle, qui en a pris un coup, d'ailleurs.
  • des ciseaux classiques tous usages.
  • des ciseaux à tissu.
Première étape : se débarrasser des attaches (mignonnes mais inutiles) de la boîte.


J'ai tenté de coller le rabat en position fermée, mais ça n'a pas trop marché. Heureusement, ce n'était pas nécessaire pour que l'ensemble tienne.
Deuxième étape : découper un des bouts de moumoute pour le transformer en accoudoirs, et disposer les deux autres le long du dossier. Vérifier que ça ressemble à quelque chose.


Ceci étant fait, on colle la moumoute sur le bois, et on attaque le découpage du tissu.


Il faut deux morceaux, un qui couvre le dossier (sauf la partie à coller sur le siège) et un qui couvre le siège (sauf le fond).
Ensuite, on va les fixer sur leurs armatures respectives à l'aide d'une généreuse dose de colle.


On laisse sécher sous presse (deux manuels de programmation informatique et un cubi de Côtes du Rhône) avant d'attaquer l'assemblage.
Et rebelote : on encolle, on presse, et on fait autre chose le temps que ça sèche.


Non, je ne plaisantais pas en parlant du cubi.
Une fois que ça tient, on peut démouler et ajouter les pieds, constitués chacun d'une grosse perle en bois qu'il suffit de coller sous le siège.


Il suffit alors de poser le canapé sur ses quatre pieds et de l'oublier encore quelques heures pour obtenir un jouet 100% récup (donc encore moins cher que le machin rose-beurk importé de Chine) sur lequel deux poupées peuvent s'installer presque confortablement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire