vendredi 3 juillet 2015

Une victoire top-secrète

Un pas de plus est franchi, et un grand !
J'ai terminé aujourd'hui le premier jet du projet top-secret, nom de code FS:R.

Alors, FS:R, c'est très difficile d'en parler, sachant que l'heure de la communication n'a pas encore sonné, mais voici ce que je peux en dire, ce soir, vendredi 3 juillet 2015 :
  • Il s'agit d'un roman d'urban-fantasy, coécrit avec un auteur que j'adore depuis longtemps (j'ai de la chance, il m'aime bien aussi – oui, c'est un garçon).
  • Le contrat est signé pour publication en 2016, par un éditeur mieux distribué que tous ceux avec lesquels j'ai travaillé jusqu'à présent.
  • Dans son état actuel, le manuscrit pèse presque 315 000 signes. Il est assez court, mais intense.
  • Toujours dans son état actuel, il compte 12 chapitres, 6 interludes, 1 introduction et 1 épilogue.
  • On y rencontre des zombies, des poneys mauves, un loup-garou, un génie de la lampe, une succube en pixels et une robe à manches gigot (sans doute l'élément le plus monstrueux de la liste).
J'attends donc de pouvoir en dire plus, et dans l'intervalle, il nous reste deux mois pour peaufiner la copie avant de la remettre à l'éditeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire