vendredi 11 septembre 2015

Ma nouvelle amie

On ne va pas se mentir : mon dernier roman est sorti depuis dix jours et je n'ai pas vu pointer, ne serait-ce que le bout du nez d'un retour de lecture. Il suscitait pourtant pas mal de curiosité dans le lectorat, si bien que ce silence me stresse un peu.
Donc j'évacue. J'occupe mon esprit à autre chose pour éviter de trop bourriner sur ma touche F5.
 
Une célèbre chaîne de supermarchés ayant agité devant mes yeux trop faibles une très alléchante promotion, j'ai remplacé ma machine à coudre à deux balles, la lunatique, dont le volant de choix de point m'était resté dans les mains. Place à un modèle aux multiples possibilités, que je vais apprivoiser tout doucement, à mon rythme. Après tout, je m'en sortais plutôt pas mal en restant coincée sur un malheureux point droit.
 
Bonjour, toi!

Ma nouvelle amie surfile dans la joie, fait les boutonnières en automatique, et dispose même de points décoratifs rigolos.
Mais je l'ai testée sur du simple, histoire d'apprécier sa prise en main. C'est chouette, le contrôle à la pédale est bien plus souple. Je sens qu'on va vivre de belles aventures, elle et moi.
 
Ce manteau est le dernier vêtement cousu avec l'ancienne machine (100% point droit).
 
Cette jupe est le premier vêtement cousu avec la nouvelle machine (et son surfilage de pro).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire