mercredi 30 septembre 2015

Septembre, le bilan

Bonjour à toi, la fin du mois...
Comme chaque mois ou presque, c'est le moment de remettre à plat ce qui s'est passé, dernièrement, dans ma vie d'écrivain.

Sorties

Septembre aura été faste pour moi !
D'un côté, la publication, aux éditions du Chat Noir, de La dernière fée de Bourbon, mon plus long roman à ce jour avec ses 620 000 signes.
De l'autre, la réédition, en version remaniée et même un peu augmentée, de la nouvelle Au coeur de la sphère, dans l'anthologie L'imaginaire se mobilise, volume 1, des éditions Mythologica.

 
Le bilan sur ces sorties ?
Flou pour l'instant : aucune chronique n'a encore été publiée, sur aucun de ces deux ouvrages. Difficile de savoir si j'ai trouvé mon public, si je l'ai déçu, si les gens sont contents...

Travail
Ce mois-ci, j'ai (enfin) retravaillé sérieusement La nuit des lunards, suite de L'Ouroboros d'argent, écrite l'an dernier à l'occasion du NaNoWriMo. Le texte vient tout juste de partir aux éditions du Chat Noir. On y retrouve le trio Axel, Julie et Dérénik, quatre ans après le premier opus, dans une toute nouvelle aventure entre Paris et Nantes.
 
J'ai un peu avancé sur la rédaction du tome 3 d'Ana l'Étoilée, mais à peine de quelques pages. En cause : avant tout mon travail de bureau, qui mobilise un peu trop mon cerveau. Heureusement, je dispose encore d'un certain délai pour rendre ma copie.
 
Et parce que les projets uniques, c'est pour les faibles, j'ai lancé pour de bon la planification de mon NaNoWriMo 2015.
Comme tous les ans, je me demande si je vais encore participer, j'envisage de sécher parce que j'ai déjà bien bossé, et comme tous les ans, je replonge.
Le fichier de préparation s'étale donc sur neuf pages, et doit s'étoffer encore pas mal au cours des semaines à venir, avant le top-départ du 1er novembre.
Titre : Ysa Zéro.
Public-cible : Young Adult.
Origine : une idée tordue de Monsieur Oniros.
Contexte : anticipation tirant un peu vers le post-apo, un peu vers la dystopie, le tout en essayant de ne pas vraiment tomber dedans.
 
En gros, Ysa Zéro, c'est mon retour à la SF.
 
Le mois d'octobre sera principalement consacré à la préparation de ce nouveau roman.
À quel éditeur le proposerai-je ? Aucune idée. On verra bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire