mercredi 25 novembre 2015

Et de dix

Voilà, j'arrive au bout de mon chapitre 29 (ils sont courts, voire très courts pour certains), et par la même occasion, je franchis la ligne des 50 000 mots.
NaNoWriMo, tu m'as bien fait suer, mais je t'ai eu !


J'en suis donc à dix participations dont dix victoires, le tout d'affilée, mais je sens que j'ai trop tiré sur la corde, ce coup-ci. Si, les deux ou trois années précédentes, j'avais des doutes, cette fois, c'est une quasi-certitude : je vais tirer ma révérence du NaNoWriMo de novembre, trop peu compatible avec mon actuel planning d'écrivain semi-pro.
Rien ne m'empêche, en revanche, de continuer les Camps NaNoWriMo, plus souples.

Et pour fêter ça, voici un extrait du dernier chapitre.

Le jeune homme détourna le regard. Bien sûr, cette conversation avait vraiment eu lieu, dans le feu de l’action, à un moment où tous les rêves avaient été permis ; hélas, dans l’intervalle, la réalité était revenue en force et il avait revu ses ambitions à la baisse.

Techniquement, on est à la charnière entre le deuxième et le troisième acte, donc le roman est loin d'être terminé, à ce stade. Je dois donc continuer... Snifouille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire