dimanche 27 décembre 2015

Ainsi s'achève 2015

Curieuse année que 2015 : dans le monde et autour de moi, des deuils à n'en plus finir, des morts sur les rivages, des espoirs enterrés. Pendant ce temps, j'ai suivi mon petit bonhomme de chemin, connu quelques succès,et j'aimerais pouvoir clamer avec le sourire que ce fut une bonne année... mais à cause de tout ce qui est arrivé au monde, j'ai du mal à oser.
Ceci étant, tirons un petit bilan.


Parutions
Pour la première fois, j'ai sorti deux romans dans la même année : Fille des deux rives, aux éditions Mythologica, et La dernière fée de Bourbon, aux éditions du Chat Noir.
Le second a mieux marché que le premier, mais je suis très fière des deux, autant pour ce qu'ils disent que pour ce que certains ont su y lire en creux.
Ma nouvelle Au cœur de la sphère, revue pour l'occasion, a quant à elle connu une seconde vie dans une anthologie caritative, également chez Mythologica.

Coulisses
Contrats signés et/ou engagements pris pour des parutions en 2016 (des romans et au moins une nouvelle), j'ai même reçu mon tout premier à-valoir !

Table de travail
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a bossé cette année !
Mais pas forcément comme il faudrait, ni dans le bon ordre, puisque j'arrive à la fin décembre avec trois textes en cours auxquels il manque toujours le point final.

En collaboration avec mon co-auteur, j'ai écrit tout le premier jet d'un projet top-secret à paraître l'an prochain. Mais aussi la moitié du tome 3 de ma future série Ana l’Étoilée, la moitié d'un nouveau roman intitulé Ysa Zéro, et 25000 nouveaux signes sur l'invendable Sous les cendres rallumer les étoiles.
J'ai abattu toutes les corrections éditoriales sur Fille des deux rives, sur La dernière fée de Bourbon et sur le premier tome d'Ana l’Étoilée. Je les ai bien entamées sur le projet top-secret.
Par ailleurs, j'ai intégralement revu La nuit des lunards, je l'ai proposé aux éditions du Chat Noir, et je pense que c'est bien parti pour qu'il y sorte, possiblement en 2017. On verra.

Festivals
Si la première moitié de l'année fut assez calme, la seconde, en revanche, me vit arpenter toute la France à la rencontre de lecteurs. C'était magnifique. J'ai vu beaucoup de gens, beaucoup de kilomètres, mangé quelques burgers en compagnie de Mathieu Guibé...
Seul bémol : j'ai fini 2015 sur les rotules. J'irai donc un peu plus mollo sur les déplacements l'année prochaine.

Bref, une année riche et belle. Mais juste pour moi, apparemment.
Je ne peux que souhaiter au monde entier une année 2016 meilleure à tous les égards !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire