mercredi 8 juin 2016

Dur

Hello... Vous êtes toujours là ?
En ce moment, je n'assure pas une cacahuète au niveau du blog. Le fait est que je ne sais pas quoi y raconter, vu la tronche de ma vie ces derniers temps.

Côté professionnel, le travail de bureau qui paie les factures, c'est grosse charge et gros stress depuis tant de semaines qu'à force de louvoyer au bord du burnout, je me demande comment je fais pour ne pas tomber dedans.
Côté littérature, écriture et tout ça, le boulot n'est pas aussi gratifiant que je le souhaiterais. J'aime toujours autant ce que je fais, mais je frise la grosse désillusion par moments.
Ajoutez du retard dans mes travaux de couture, une pincée d'intempéries, des virus baladeurs et des gastéropodes qui me bouffent mes plantations... Bref, c'est dur ces jours-ci.

Ceci étant, j'ai quand même avancé sur des projets.
  • Boulot initial fini sur le tome 3 d'Ana l'Étoilée, le manuscrit est parti chez l'éditeur.
  • J'ai presque terminé le ravalement d'un roman de science-fiction destiné à un autre éditeur. Reste à effectuer une dernière passe, à envoyer le fichier et à croiser les doigts très fort pour que ça plaise.
  • Et surtout, je me suis attaquée au tome 2 de Freaks' Squeele ! Petit changement de ton sur ce roman, qui devrait être à L'étoile du soir ce que Nanorigines (le tome 5 de la BD) était à Succube Pizza (le tome 4).
Ah oui, et puis j'ai un nouvel appareil photo, aussi. Je reste dans la catégorie des compacts nomades faciles à utiliser et pas du tout destinés aux experts, mais j'avais besoin de remplacer le précédent qui fatiguait, et j'en ai profité pour monter (un peu) en gamme.
Forcément, j'ai testé mon jouet sur le chat.


Pour résumer : c'est dur, mais comme dirait Mémé Ciredutemps, CHUS PAS MORTE.

3 commentaires:

  1. Jolie Jivana, cobaye idéale ♥
    Bon courage à toi pour tout le reste !

    RépondreSupprimer
  2. Je commente pas beaucoup et je ne viens ici qu'une fois de temps en temps , mais courage oph !

    RépondreSupprimer
  3. Courage ! Lâche du leste, tu as peut-être un peu trop de sujets en parallèle Prends soin de toi.

    RépondreSupprimer